• English
  • Čeština
  • Deutsch
  • Français
Music is a fiery dialogue...

Biographie

Nonobstant sa jeunesse, Peter Valentovič remporte de nombreux succès dans les maisons d’opéra et les salles de concerts mondiaux – en tant que chef d’orchestre avant tout, mais aussi comme pianiste – accompagnateur de récitals de chant.
L’année dernière, il a dirigé l’orchestre et chœur de l’Opéra d’Etat de Prague pendant un mois de leur tournée au Japon, avec justement Edita Gruberová en vedette interprétant le rôle-titre de Norma dans l’opéra de Bellini ; de même, ils ont remporté un grand succès avec leurs concerts de gala et récitals de chansons communs.

Edita Gruberová a dit dans une interview pour le server Operaslovakia.sk  le 1.8.2016 en parlant de Peter Valentovič:

„ À première vue il m’a beaucoup plu ; je suis entrée en contact avec lui et au fur et à mesure, une collaboration entre nous s’est installée. J’ai commencé par lui donner les chansons de Schubert et il les a interprétées avec beaucoup de sentiment. On aurait dit que nous les avions répétées pendant des années.  Il était très sensitif, réagissait instantanément à mon interprétation, sentait parfaitement mes phrases musicales, la composition, les changements de rythme, la dynamique, etc. Tout cela, il a joué à livre ouvert, sans préparations et non seulement qu’il a joué la partition, il a interprété la musique  et les histoires des chansons. Ensuite, je me suis dit que je vais le tester avec du Strauss, parce que sa musique est plus compliquée. Et il ne m’a pas déçue – j’étais plus que satisfaite. C’est un musicien sans pareil, joue parfaitement à livre ouvert, et est un excellent improvisateur. Tout simplement il est formidable. “
http://operaslovakia.sk/edita-gruberova-kazde-umelecke-vystupenie-je-pre-mna-ako-maturitna-skuska/

Etant déjà jeune pianiste, Peter Valentovič a remporté plusieurs concours de piano nationaux. Bientôt, il a commencé à construire sa carrière de pianiste soliste. Il a fait ses études de la direction d’orchestre à l’Académie de musique et des arts du spectacle de Vienne chez Leopold Hager et dans la classe de Zsolt Nagy au Conservatoire National Supérieur à Paris.

A son âge de vingt-et-un ans il a dirigé son premier opéra Les Noces de Figaro à l’Académie de musique et des arts du spectacle à Vienne. A cette même scène, il a interprété Don Pasquale, Die Kluge et La Petite Renarde rusée.  Pendant ses études à Vienne, il a obtenu, grâce à son talent exceptionnel,  la Bourse de Viktor Bunzl.

En 2003 il a travaillé comme pianiste-répétiteur dans les maisons d’opéra parisiennes, à l’Opéra Bastille et au Théâtre du Chatelet, sous la direction de John Elliot Gardiner. En tant qu’assistant auprès du chef d’orchestre Zsolt Nagy, il a dirigé l’Orchestre Philharmonique Janáček  pendant le festival de la musique contemporaine Les Journées d’Ostrava.

Peter Valentovič  a également travaillé comme chef de cœur et chef d’orchestre en résidence à l’Opéra du Cap en République d’Afrique du Sud où il a rajouté à son répertoire de musique également les opéras Nabucco, La Cavalleria rusticana, Gianni Schicchi, Le songe d’une nuit d’été, Rusalka et Porgy and Bess, mais aussi de nombreuses symphonies et oratoires.

Il a ensuite occupé le poste du chef d’orchestre en résidence à l’Opéra d’Etat d’Istanbul. En 2004 il a dirigé pour la première fois l’Orchestre philharmonique slovaque et a continué la collaboration avec cet ensemble, entre autre pour préparer le Requiem de Verdi. Il est régulièrement invité au Théâtre national slovaque et à l’Opéra d’Etat à Košice.

Son répertoire couvre les œuvres symphoniques et les oratoires, les opéra italiennes (telles que Don Pasquale, La Rondine, Les Capulets et les Montaigus, Aïda, La Traviata). Parmi les célèbres œuvres allemandes, il faut citer Fidelio, Le Hollandais volant ou les opéras de Strauss Elektra et Salome. Peter Valentovič a également travaillé avec SWR Freiburg, Orchestre national gallois, Haydn Orchester, Orchestre Philharmonique Arturo Toscanini, Orchestre et l’Opéra de Malmö ou avec l’orchestre de NorrlandsOperan.
En 2012 il dirige la préparation de l’opéra De la maison des morts de Janáček, produit ensuite par Franz Welser-Möst. En septembre 2013 fait son début viennois de chef d’orchestre à un concert de gala d’Edita Gruberová à Theater an der Wien.
Avec Edita Gruberová, il a débuté en tant que chef d’orchestre au Theater an der Wien avec l’orchestre ORF Radio-Symphonieorchester Wien à son concert de gala en 2013. Pendant la saison 2014/2015 il a collaboré avec la soprano Pretty Yende au Wiener Konzerthaus où il a dirigé l’orchestre PKF-Prague Philharmonia. Dans cette même saison, il s’est produit devant le public de Bratislava à l’occasion du concert d’ouverture de l’année zéro du festival international du théâtre Eurokontext avec l’opéra Dorian Gray de Ľubica Čekovská. Il a dirigé également les opéras La  Bohème, Rigoletto, La clemenza di Tito, le ballet de Felix Mendelssohn-Bartholdy Le Songe d’une nuit d’été et Eugène Onéguine  de Tchaïkovski.
Pour la saison 2015/2016 il a préparé La Norma de Bellini à l’opéra de Berlin Deutsche Oper et Le Pays du sourire de Lehár au Théâtre national slovaque.

Au printemps 2017 il a obtenu son premier succès devant le public de La Scala milanaise et à l’opéra de Vienne Wiener Staatsoper avec les récitals d’Edita Gruberová.

De nouvelles tâches artistiques conduiront Peter Valentovič à Bratislava, Budapest, au Japon et à Prague.